AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'Akiyuki

Aller en bas 
AuteurMessage
Akiyuki

Akiyuki

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Arrivée d'Akiyuki   Dim 22 Nov - 20:11

(ai-je posté là où il fallait? xD)


Une infinie étendue bleue... Bleu, c’était le mot pour définir l’océan. Déclinaisons de bleus en tout genre, dans tous les sens, en profondeur, en mouvement… Des heures durant, Akiyuki fut face à cette immensité unicolore, qui offrait pourtant une palette de multiples nuances. La pauvre en était tellement émerveillée qu’elle plongeait son regard en cherchant à trouver les particules de bleus qui lui auraient échappée. Ce n’était pas tant la couleur qui l’intéressait, mais plutôt ce que la nature pouvait donner d’un seul mot humain : bleu.

*Cela montre bien à quel point nous ne sommes rien, comparé aux puissances de la Nature*


Au bord de l’eau, de sombres pensées défilèrent dans l’esprit tourmenté de l’adolescente, toujours avec ce sourire de glace. Son calme apparent lui permettait de se fondre dans les autres membres de l’équipage sans embûches. Personne ne la reconnaissait en s’écriant « Mais c’est vous la nouvelle surnommeuse !! », personne ne posait son regard sur une aura apaisée, cela était malpoli ! Et cela l’arrangeait bien… Car lors de ses réflexions, la jeune femme détestait se faire déranger. Tout le voyage se déroula ainsi, jusqu’à ce que le bateau embarque dans le port. C’était un petit port isolé, destiné à toutes sortes de transports fluviaux entre continents, officiellement. Officieusement, il était devenu assez réputé pour ses fréquentations douteuses et les voyages clandestins qui s’y tramaient. En voyant les gens marchaient et vaquaient à leurs occupations, Akiyuki retrouva un peu de contenance et s’arma d’un sourire insondable. Elle prit un petit sac dans lequel elle avait fourré des plantes médicinales – on ne sait jamais – et descendit de l’embarcation, de dissociant par la même occasion des autres membres de la Seika : il avait été décidé, pour éviter d’être repéré comme un groupe, qu’ils se séparent. Chacun avait sa mission et était une personne libre : on va là où bon lui semble. Si la tentation d’un pays impur les séduisait, à quoi bon les en empêcher ? La nouveauté était toujours bonne à essayer et la trahison humaine. Quoiqu’il en soit, si l’amour de la nature en ces gens persistait, leurs chemines viendraient à se croiser à nouveau. N’était-elle pas censée représenter la loi de sa communauté sur le continent ? Un sentiment de libération emplissait son cœur, lui insufflant une expression de contentement. Elle s’avança et quitta le port pour se présenter en tant que citoyenne. Plutôt petite et discrète, les regards ne s’attardèrent pas sur sa fine silhouette qui se tapit petit à petit dans l’ombre et disparut sur les chemins bâtis par l’homme. D’ailleurs, toutes ces constructions, ces cheminements, ces objets n’étaient que restructuration des éléments naturels. Ou bien bouilli de la nature ? Gênée de voir ce qui l’entourait, la jeune fille accéléra le pas et commença à trottiner, puis à courir. Elle quitta ainsi son lieu de départ de sa nouvelle vie, s’enfournant dans le premier amas de végétation qu’elle croisa des yeux. Ces derniers commençaient d’ailleurs à devenir humides, jusqu’à ce que des gouttelettes perlent au coin de ses yeux en amandes. Etait-ce à cause de la vitesse de sa course ou bien le stress de la nouvelle mission qui lui a été attribuée ? Peut-être était-ce les deux… Le poids sur ces épaules commençait à se décharger au fur à mesure que les larmes s’échappaient de ses yeux bleus éclatants. Silencieuse et le visage impassible, elle se reprit en main en se maudissant intérieurement d’avoir céder ainsi à ses émotions.


*Quelle idiote ! Quelle meneuse vais-je être si je reste ainsi à m’apitoyer sur mon passé et plier sous le poids de mes charges ? A quoi bon avoir travaillé aussi dur pour aboutir à un état de faiblesse ?*


Ses jambes recommencèrent à prendre un rythme plus lent, jusqu’à s’arrêter complètement d’avancer. Se retournant sur elle-même, Akiyuki remarqua qu’elle se trouvait dans un environ plus chaleureux à son goût : végétation à souhait, aucune construction humaine et surtout, cette odeur propre à la nature que seuls ceux qui savent être attentifs peuvent sentir. Saisie d’inspiration de bien-être, la nouvelle venue se décontracta et s’assit à même le sol, réfléchissant à la manière dont elle allait rejoindre un QG dont elle ne connaissait que vaguement l’emplacement alors qu’elle se retrouvait sur un continent totalement inconnu, déjà perdue au milieu d’une forêt…[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Ichiya

Feanor Ichiya

Messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2009
Localisation : dans le coeur de mes fans

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Dim 22 Nov - 20:26

Feanor était à Riveria pour un achat quelconque quand il croisa une jeune fille qui avait l'air perdue. Il vit des plantes déborder de sa sacoche, ce qui le surprit un peu, c'était rare de voir des plantes dans la capitale couverte par un brouillard continu de pollution. Il s'avança donc vers elle.

Vous semblez perdue, je peux vous aider ?

Feanor, par politesse, attendit la réponse qu'il pressentait être affirmative. Si la jeune fille avait des plantes sur elle, elle faisait sûrement partie de la Seika, le groupe de pacifistes en faveur de la nature. Pour ça, le lieu le plus approprié était Dragba, et elle en était assez loin. Par chance il connaissait le chemin, ayant eu l'occasionde faire plusieurs fois l'aller-retour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiyuki

Akiyuki

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Dim 22 Nov - 21:15

Après quelques instants à songer à nouveau plan pour retrouver son chemin, Akiyuki décida de suivre son instinct et de retrouver la civilisation afin de trouver un semblant d’orientation. Bien que le contact avec ces destructeurs de la nature la répugnait au plus profond d‘elle-même, elle devait s’avouer qu’elle ne pourrait retrouver Dragba sans une aide extérieure. D’un air légèrement dépitée, elle se releva à l’aide de ses mains et continua sa route. La main contre la poitrine afin d’exercer une pression sur cette mystérieuse lettre qu’on lui avait adressée avant son départ, sa traversée à travers les arbres devint très vite lassant et routinier. Son esprit vaguait par-ci, par-là, parmi toutes ses connaissances de la nature, ses croyances, sa foie, ignorant la douleur enfouie au plus profond d’elle-même. Ce ne fut que lorsqu’elle se prit le tronc d’un arbre en pleine figure que la jeune fille sortit de son état de réflexion. Elle secoua vivement la tête autour d’elle, se rendant compte que l’air commencer de plus en plus à s’épaissir. Laissant son regard aller plus loin que le bout de son nez, elle aperçut un nuage gris qui se propageait autour de ce qui semblait être une ville (du moins, elle essayait d’en deviner les contours grâce aux connaissances qu’on lui avait transmises au cours de son apprentissage). Prenant une profonde inspiration, elle s’avança d’un pas déterminé vers l’endroit peuplé d’humains susceptibles de lui être utiles… Mais au bout de quelques minutes de marche, l’air devenait de plus en plus insupportable à la jeune femme, qui se sentait souillée par cette atmosphère polluée, que la main posée sur sa poitrine se crispa de plus en plus sur son tissu. En effet, étant peu habituée à la pollution, Akiyuki restait sensible face à ce genre d’agression toxique. Son rythme cardiaque s’accéléra lentement, la faisant un petit peu haleter. Sa vision se brouilla sensiblement, mais elle se força à puiser dans ses forces pour rester présentable. De quoi allait-elle avoir l’air si on la voyait dans un état pareil ? Cela attirerait sans aucun doute les soupçons. Remballant son dégoût pour l’impureté qui l’imprégnait, l’adolescente eut un mouvement de surprise lorsqu’elle se rendit compte qu’elle se trouvait déjà dans la capitale ! Le nuage de pollution était tellement dense qu’il donnait même des effets d’optiques. Ahurie par la gravité de la situation, Akiyuki sursauta lorsqu’une voix masculine s’adressa à elle. Ses oreilles ayant compris le mot « aider », elle se retourna et se retrouva face à face avec celui qui s’était ainsi adressé à elle. Sur le coup, la jeune femme eut du mal à saisir la situation : comment pouvait-il lui demander de l’aide à elle, qui n’était pas en danger vitale, alors que la nature périssait sous ses yeux ? Ces quelques secondes de béatitude laissèrent place à un sourire froid, auquel s’accompagnait sa petite voix :

« Sauriez-vous où se trouve Dragba ? »

Son interrogation se perdit dans un petit hoquet, autant de surprise que d’écoeurement. Un goût amer et métallique était venu s’insinuer sur sa langue, lui donnait l’irrésistible envie de se rincer la bouche pour évacuer cette impureté. A présent qu’elle ne trouvait plus le faible contact qu’elle entretenait avec le sol de la forêt, elle se sentait terriblement seule et faible. Néanmoins, son petit sourire crispé sur ses lèvres persistait, comme si il restait son seul allié contre ce poison qui l’envahissait au fil du temps qui s’écoulait…

*Ne jamais montrer ses failles*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Ichiya

Feanor Ichiya

Messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2009
Localisation : dans le coeur de mes fans

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Dim 22 Nov - 21:29

Feanor avait deviné juste. La jeune fille souhaitait aller à Dragba. Il la trouvait cependant assez étrange. Bien que ce genre de choses arrive à tout le monde, le hoquet de la jeune fille à la fin de sa question lui donnait l'air assez... bizarre. Enfin... Il faut dire que lui aussi n'était pas toujours très normal. Il répondit à la jeune fille qu'il connaissait effectivement le chemin, et qu'il voulait bien l'accompagner si elle le voulait, la forêt n'étant pas toujours très accueillante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiyuki

Akiyuki

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Lun 23 Nov - 19:51

La jeune fille ne se faisait aucune allusion quant à ce que devait penser cet inconnu d’elle : il la prenait pour sur pour une folle venue d’une planète étrange. D’un côté, avec tout ce qu’elle venait de voir, de sentir et de subir ; elle se demandait si elle ne l’était pas effectivement devenue. Pas encore remise du choc culturel, Akiyuki resta silencieuse face à la proposition du mystérieux garçon qui se tenait devant elle. La dernière expérience de dialogue dans ce nuage de pollution lui avait littéralement laissée un gout amer sur la langue, quelque peu désagréable pour ainsi dire. D’ailleurs, elle n’osait pas détacher sa main, fermement accrochée à son haut à la hauteur de sa poitrine, de peur de se détacher en même temps de la preuve irréfutable qu’elle était encore en vie dans cet air qui lui semblait pourtant irrespirable. Ou bien pensait-elle secrètement que ce réflexe la sauvait justement de ce gaz toxique qui tentait tant bien que mal de s’emparer de son âme. Au moins pouvait-elle se féliciter de ne pas avoir perdue totalement la face devant son interlocuteur en paniquant et pleurant comme elle l’avait fait lors de sa venue sur le continent. Cependant, cet élan de fierté se transforma vite en un mépris d’elle-même. Comment pouvait-elle se satisfaire de simplement survivre aux forces de l’ennemi ? N’était-elle venue dans le but se servir la Nature et vaincre à ses côtés ?


*Olalala, mais qu’est-ce que je vais faire de moi ? Je ne peux même pas rester normale au milieu d’un petit peu de poussière ! Si ce n’est pas lamentable… Et si je reste plantée là à réfléchir encore plus longtemps devant ce monsieur, je sens qu’il va croire que je suis carrément sortie d’un asile de fou. A moins qu’il ne le pense déjà.*



Un éclat de malice illumina ses yeux, et son sourire s’élargit. Elle n’avait pas de quoi se plaindre : elle avait un guide ! Et qui plus est, son intuition lui soufflait qu’elle ne risquait pas grand-chose à ses côtés. Néanmoins, de nature défensive, Akiyuki restait sur ses gardes et fixait constamment les moindres faits et gestes du garçon. Redressant son corps afin de se tenir droite, elle se mit à avancer d’un pas dans une direction au hasard, regardant ensuite vivement son nouveau GPS, espérant qu’il soit assez malin pour comprendre qu’elle le suivait. Qu’il la prenne pour la fille la plus bizarre de son continent, cela lui importait peu. Tant qu’elle atteignait sa destination…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Ichiya

Feanor Ichiya

Messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2009
Localisation : dans le coeur de mes fans

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Lun 23 Nov - 20:08

La jeune fille, décidément très bizarre, décida de suivre Feanor. Celui-ci ne se fit pas prier et commença à marcher dans la direction de Dragba. Il regarda une fois derrière lui pour s'assurer qu'elle le suivait puis il marcha tout droit.

Eh bien en avant alors !

La marche allait être longue jusque Dragba donc Feanor ne se pressa pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akiyuki

Akiyuki

Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Lun 23 Nov - 20:53

Le message qu’Akiyuki avait voulu faire passer est arrivé au destinataire avec succès. Contente de sa capacité à faire passer les informations et surtout celle de son compagnon à capter son communiqué silencieux, elle le suivait pas à pas sans poser des questions, de crainte de se heurter à nouveau à l’air malpropre qui les enveloppait. Elle se sentait empaquetée, emprisonnée dans cette bulle grisâtre, ayant la désagréable impression que plus rien ne dépendait d’elle, mais de ce venin à retardement qui pouvait à tout moment l’étouffer. L’image de ces mains quasi-transparentes qui lui prenaient la gorge pour l’étrangler la hantait déjà. A présent, un nouveau cauchemar s’était inscrit sur la longue liste de ceux qui la suivaient déjà depuis son enfance. Peut-être que celui-ci la laisserait dormir un peu plus longtemps qu’à l’accoutumé, qui sait ? Dans le fond, peut-être que c’était ce qu’elle cherchait en venant ici : de nouveaux démons pour oublier les autres. Tactique comme une autre pour s’échapper du passé qui la cerne constamment. D’un long soupir, Akiyuki se déconnecta de ses réflexions sur ses hantises et posa plutôt son regard sur le garçon qui marchait devant elle. Il ne semblait pas gêner par la pollution et marchait d’un pas lent ; ce que la jeune fille trouva assez agaçant, bien qu’elle ne le laissa paraître, de peur de l’offenser en étant ainsi malpolie. Mais sa gêne vis-à-vis de l’atmosphère continua jusqu’à ce que les deux acolytes improvisés atteignent un bout de chemin déjà moins contaminé par l’impureté de Riveria. Se sentant moins oppressé par l’air, l’adolescente desserra enfin la main de sa poitrine et se décontracta un peu plus. Enfin pouvait-elle profiter d’un peu d’air potable sans se soucier d’asphyxier après ! Regonflée d’un peu de courage elle tenta le dialogue, brisant ainsi le silence qui lui pesait :

« Votre prénom ? »

Sa voix cristalline sifflait aussi doucement que le vent qui lui balayait les cheveux, et son sourire de glace restait figer. A la voir ainsi, on pouvait constater que son court passage à Riveria l’avait laissée grisée et éteinte comparé à l’habitude. C’est pourquoi elle se promit d’utiliser sa force de caractère pour remédier à cette fragilité qui l’affaiblissait et la rendait morose. Elle allait encore devoir booster ses performances…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feanor Ichiya

Feanor Ichiya

Messages : 55
Date d'inscription : 24/05/2009
Localisation : dans le coeur de mes fans

MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   Lun 23 Nov - 21:21

Feanor aimait bien discuter, mais il n'aimait pas engager les conversations ( bien qu'il propose assez souvent son aide aux personnes à l'air perdu), c'est pourquoi il n'avait pas dit un mot en dehors des réponses aux questions de la demoiselle avant que celle-ci ne lui demande son nom.

Je m'appelle Feanor. J'aurais dû me présenter avant, excusez-moi. Et vous, comment vous appelez-vous ?

De toute façon, si le voyage était long, autant essayer de discuter, ça permettrait de faire passer le temps plus vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'Akiyuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'Akiyuki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Akiyuki Chikayata [ Terminée ]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tyamatt-RPG :: Zone HRP :: Archives-
Sauter vers: