AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un appartement modeste..

Aller en bas 
AuteurMessage
Vakin

Vakin

Messages : 146
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 26
Localisation : Dans la forêt en train de méditer

MessageSujet: Un appartement modeste..   Jeu 13 Aoû - 14:57

Présentation de l'appartement

Vakin put alors repartir librement de la tour.. mais un simple cou d'œil en arrière suffisait pour remarquer qu'il était étroitement surveiller.. mais à quoi bon.
Il erra alors dans la ville, cherchant un logis.. sylphian lui avait donner une adresse sur un morceau de papier.. La ville était grande, rien avoir avec villarbor ou dragba.. L'odeur aussi n'était pas fameuse, rien avoir avec l'air pure de la forêt.. mais il faudra s'en contenter..


Après une demi-heure, il fut au pied d'un petit immeuble de quatre étage.., il entra alors, et prit l'escalier.. il s'arrêta au troisième étage..

Vakin: "Uhm.. la chambre 57.."

Il pénétra alors dans la pièce.. C'était assez pittoresque, deux pièces.. La première, la principal possédait un grand lit d'au moins trois place, une petite commode, une table de chevet, un petit tapis et un socle pour les armes et vêtement.. Il y avait aussi un accès au balcon.. tout était en bois, du planché au mobilier.
La deuxième pièce était plus petite, et il s'agissait de la douche et des toilettes..


Vakin s'assit alors sur son lit et ouvrit son sac, il en sortie des feuilles de kalyptus, qu'il attacha ensemble et posa dans une petite coupelle.. Puis, de l'huile d'encens et alluma le tout.. cela se consumer doucement et dégagé une odeur bienfaisante.. Vakin se mit torse nue, rangeant ses affaires au pied de son lit.. mais garda sa coiffe et soupira..
Son fureuil se posa sur son épaule et le spectre du faucon sur un perchoir, à coté de ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakin

Vakin

Messages : 146
Date d'inscription : 23/05/2009
Age : 26
Localisation : Dans la forêt en train de méditer

MessageSujet: Re: Un appartement modeste..   Mer 23 Sep - 18:41

Il faisait déjà nuit lorsque vakin sortie de la tour nemesis.. il venait d'avoir une réunion avec la division d'espionnage, une réunion particulièrement mouvementée, en effet, lorsque hemtatsi lui avait demandé des informations sur la seika, vakin avait décrété qu'il n'en faisait plus parti, et que la seul chose qu'il savait c'est qu'ils avaient grossi leur nombre, et qu'une certaine ashia les avait rejoins, mais il précisa aussi qu'elle n'était rien d'autre qu'une débutante, rien d'inquiétant pour la nemesi-corp..

Tout était normal jusqu'à ce que le sixième et le quatrième sièges s'emmêlèrent, jusqu'à accuser vakin de contre-espionnage, chose vrai il y a peu mais tout à fait réfutable depuis trois mois, deux ans et un mois pour vakin.. Les choses c'était envenimé et hemtatsi avait dissout l'assemblé, sauf vakin, qui eu droit une explication avec hemtatsi, et qui, c'était ,elle, bien terminée, mais hemtatsi lui avait rappelé d'éviter de faire des vagues et vakin acquiesça ..
Il airait alors dans les rues de rivièra, en direction de son appartement, mais décida de faire un détour par le centre ville, se sentant observer, en effet, passant prêt d'un réverbère, vakin aperçut une ombre, se faufilant dans derrière une benne à ordure.. Vakin accéléra légèrement le pas et prit tout de suite à droite, dans une étroite ruelle, silencieuse et obscure.. Disparaissant au yeux de son poursuivant.. Ce dernier le suivit et tourna lui aussi, puis s'arrêta brusquement, voyant que ce qu'il traqué n'était plus.. Il se retourna, le cherchant des yeux et se raidit au contact de la pliure du coude de vakin qui l'étranglait..

Vakin: Tu travailles pour qui ?

Espion nemesis du sixième siège: Pitié, je.. je travail, *urg* *urg* pour.. Pour le sixième siège..

Vakin relâcha à ce nom son étreinte et jura silencieusement.. Comme ça il était surveillé, une visite s'imposé d'elle même, mais pour ça, il fallait savoir où il se trouvait..


Vakin: Et où est ton chef ?

Espion nemesis du sixième siège: Au numéro 412 dans la rue parallèle à la rue d'à coté.. Mais pitié laissé moi partir..

Le laisser partir ? pour qu'il puisse alerter son supérieur, et compromettre la surprise de sa visite, il en était hors de question, et puis, un espion qui avoué tout sans aucune torture ni marchandage, était évidement recalé.. et pour vakin, cela voulait dire, supprimer.. Il lui craqua la nuque, ce qui dans un silence lourd, le tua d'un coup.. Il jetta le corps dans un contenaire de la ruelle et poursuivit sa route, en direction du 412..
Pressé, vakin ne remarqua une seconde ombre se faufilant derrière lui, et qui, depuis le début, avait tout vu..
Après cinq minutes de marche, vakin constata que le soit disant espion n'avait même prit la peine de mentir sur l'endroit de sa planque et vakin monta sur le toit, et de la fenêtre d'en haut, très pratique, il écouta la conversation du sixième siège, qui n'était pas seul, il était accompagné d'environ vingt soldats à lui, deux commandants, et de la même chose du coté du quatrième siège.. complotant en secret..



Sixième siège: Il faut se débarrasser de ce vakin, depuis qu'il occupe le septième siège, rien ne va plus..


Quatrième siège: Oui mais on fait quoi d'hemtatsi ?

Sixième siège: Simple, si il le couvre sylphian le vire ou le liquide, sinon, on s'en charge personellement dès que c'est un peu calmer, même les plus puissants personnages sont sensible aux poisons ou aux poignards

Vakin se releva, et à ces mots, il brisa la fenêtre en passant à travers, interférant dans la conjuration, les quarante soldats se dirigèrent vers lui, vakin dégaina masume et en roulant vers une table qu'il renversa, il se protégea des coups de feu, puis d'un coup de pied, il projeta le meuble sur deux soldats, qui sous le choc moururent, Vakin bondit alors sur les autres, tranchant et parant de tout les cotés, très vite les cris, les tintements de fer et le sang giclant animèrent la pièce, jusqu'à que dans un silence incompréhensible, ils disparurent, ne laissant que quatre commandants, leur chef et vakin encore vivant dans la pièce..
Ce n'était que l'échauffement pour vakin, mais il n'eut pas le temps de reprendre son souffle qu'une balle le frappa à l'épaule droite et que les autres frôlèrent son visage, lui laissant des déchirures, vakin roula sur le sol, et amputa l'un des nemesis en tunique rouge de ses jambes.. Ce dernier tomba à la renverse et s'empala sur le verre de la fenêtre, agonisant encore pendant une minutes, du sang pourpre lui coulant de la bouche, les membres raidit.. Quand aux autres, ils lâchèrent leurs fusils vides et inefficaces pour se battre aux sabres contre vakin..

Il lui fallut un peu plus de temps pour se défaire, mais enfin face à face avec ses "supérieurs", il se tenu l'épaule touché, constatant la profondeur de sa blessure, puis reprenant son souffle, il toisa les deux membres du sièges présent avec un regard insolent.. Son sourire sadique et son envie morbide de faire couler le sang se rependait en lui. Ses adversaires dégainèrent leurs armes, une épée pour l'un, un marteau imposant d'un manche de deux mètre pour l'autre, lui aussi plus grand, faisait penser à un trool mais version humain.. Le poids lourd chargea sur lui et abattit son marteau en direction de vakin, qui esquiva rapidement. La Masse frappa le sol, causant un trop dans le planché, et vakin remarqua qu'il n'y avait personne au rez de chaussés.. Très vite, des plumes tranchantes lui passèrent sous le nez.. Vakin se retourna et assena un coup de poing dans l'abdomen du colosse.. Son corps se transforma en pierre, et dans un rire puissant, il souleva vakin et le jeta contre le mur.. avant que son coéquipier, ressemblant désormais à un oiseau, ne lui lance à nouveau ses plumes, vakin se protégea de son bouclier et se releva avant de se prendre un coup de masse qui aurait put lui être fatale si il n'avait pas sauté sur la table..

Il courut en direction de l'homme oiseau et frappa, avec son katana en direction de sa tête, celui-ci se protégea à l'aide de ses plumes, aussi résistantes que l'acier.. Vakin regarda dernière lui, et remarqua que le colosse se débattait à essayer de sortir son marteau du mur.. Vakin se reconcentra alors sur son adversaire et des poutres sortant du plancher agrippèrent les ailes, empêchant le nemesis de s'en servir comme protection. Vakin sourit et dans un hurlement de douleur, il lui enfonça son katana dans la gorge, sa lame fut rapidement souillée par le sang de son ennemi et il la retira.. Il agrippa le cadavre, toujours debout grâce aux poutres, et en arracha un morceau de tissus.. Il essuya alors son katana, pour éviter que sa lame ne s'émousse, et se retourna vers son second adversaire, qui venait à l'instant ,furieux, de dégager son arme.. Le cadavre de son coéquipier chuta lourdement sur le planché et les deux poutres disparurent..

Dans une haine immensurable, il frappe dans la direction de vakin, qui esquiva à deux reprises avant de sentir sous le choc, quatre côtes se briser et d'attérir contre le mur.. Vakin jeta un coup d'œil rapide pour voir où se trouver son adversaire et remarqua entre eux, le trou dans le plancher.. Dans course folle, l'homme trébucha et tout le plancher s'écroula.. Vakin, accroché in extrémis à la rambarde de la fenêtre, regarda le colosse dégringoler avec les meubles et le sol du première étage.. Un fois calme, vakin sauta et atterrit en douceur.. Puis il se dirigea vers la porte, se frottant pour chasser la poussière de ses vêtements quand, dans un fracas épouvantable, son ennemi se dégagea de tas de gravas qui était sur lui..

Vakin le trouva increvable, puis se souvint qu'il était fait de pierre, de se fait, il était normal qu'il est survécu.. Vakin n'attendit pas qu'il soit réarmé et frappa à deux reprises sur le bras du géant, rien à faire, il ne faisait qu'abimer sa lame.. Dans un rire imposant, le quatrième siège dégagea son marteau et le fit virevolter autour de lui, et une idée parcourut vakin qui rangea son katana.. quatres ronces tentèrent de canaliser la puissance du soldat en rage, vakin s'empara du marteau et sous le poids, s'accroupit..


Quatrième siège: Noon Lâches ça sale bâtard..


Vakin releva les yeux sur lui, et puissant dans tout sa force le leva, comme si ce n'était qu'un bâton de bois, sous le regards à la fois étonné et horrifié de sa cible.. Impossible répétait-il, jusqu'à ce que vakin ne le frappe puissamment, le disclocant en un amas de pierre.. Il tendit le bras sur le coté et lâcha l'arme qui fit un trou dans le carrelage entrainé par son poids..
Vakin passa la main dans ses cheveux soulagé et se dirigea vers la porte et l'ouvrit, il jeta un coup d'œil derrière lui satisfait et lorsqu'il regarda à nouveau devant lui, hemtatsi, se trouvait devant lui.. Il avait tout vu, tout entendu depuis le début.. Vakin épuisé déglutit péniblement, ne s'attendant pas du tout à le voir ici..


[rp à but de continuer avec hemtatsi, de monter en grade et de faire grossir ma prime à environ.. 50 000 néos *sourire*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spyke Ryu

Spyke Ryu

Messages : 146
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Un appartement modeste..   Lun 28 Sep - 6:36

[+5 PDG / +4 pts]

Le grabuge avait été entendu à deux patés de maison. Les passants n'y prêtaient pas attention, vu que c'était monnaie courante par ici... La pièce saccagée faisait cependant désordre. Hemtatsi cacha un sourire ironique, puis toussa. Elle alla engager la conversation qu'elle se stoppa nette, un bruit sourd résonnait dans la ruelle d'à côté. Elle prit alors Vakin par le bras, et sauta sur le toit du bâtiment précédent. On pouvait voir une petite troupe Nemesis mener sa ronde, et s'approchant des lieux suite au grabuge. Il fallait éviter de se montrer à trop de Nemesis, cela ferait désordre.

Hemtatsi: "22 cadavres, ça ne passera pas inaperçu. Les voisins sont dans tous leurs états. Hihi...
Tu m'as devancé, je voulais en apprendre plus avant d'agir, tu as démarré au quart de tour. Voyons, j'ai une mission délicate à te confier... considère ça comme un examen, où l'élite seulement participe. Tâche d'être le meilleur de ces élites..."

Elle leva les yeux au ciel. Une ombre arriva sur le toit. En s'approchant du réverbère, on pouvait voir qu'il s'agissait du capitaine de la section 13, Chris Hadeus.

Chris: "Suis moi... ... ... ... Si tu réfléchis, tu survivras..."

Sans plus attendre, ni même s'expliquer, il enfila sur les poignets de Vakin des menottes bon marché, facilement cassable, et le prit par le bras, puis le conduisit en direction de la tour Nemesis. Ils se mirent volontairement à découvert, et empruntèrent la porte principale de la tour. Chris semblait vouloir réagir comme s'il avait capturé Vakin, et voulait monter dans la tour pour l'emprisonner. A peine arrivé qu'un tas de soldats se précipita sur Vakin, le coinçant dans une cellule étroite, quelque part, en haut de la tour...


[Poste dans la Tour Nemesis ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tyamatt-rpg-irukia.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un appartement modeste..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un appartement modeste..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]
» Une modeste chambre
» Les travaux au jardin
» pollution atmosphérique et allergie des enfants
» Mangachamp 2011 les 21 et 22 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tyamatt-RPG :: Zone HRP :: Archives :: Riveria, la Capitale :: Le quartier des résidences-
Sauter vers: